lundi 18 mai 2015

De l'eau pour les éléphants - Sara Gruen







QUATRIÈME DE COUVERTURE
Ce roman pas comme les autres a une histoire exceptionnelle : en quelques mois, il a fait d'un auteur inconnu un véritable phénomène d'édition, le coup de coeur de l'Amérique.

Durant la Grande Dépression, dans les années 1930, les trains des petits cirques ambulants sillonnent les États-Unis. Jacob Jankowski, orphelin sans le sou, saute à bord de celui des frères Benzini et de leur « plus grand spectacle du monde ». Embauché comme soigneur, il va découvrir l'envers sordide du décor. Tous, hommes et bêtes, sont pareillement exploités, maltraités. Sara Gruen fait revivre avec un incroyable talent cet univers de paillettes et de misère qui unit Jacob et Marlène, la belle écuyère, et Rosie, l'éléphante que nul jusqu'alors n'a pu dresser, dans un improbable trio. Plus que simple roman sur le cirque, De l'eau pour les éléphants est l'histoire bouleversante de deux êtres perdus dans un monde dur et violet où l'amour est un luxe.

COMMENTAIRE
En quelques mots, il ne faut se fier à ce que l'on voit, les êtres humains sont parfois des monstres envers ses semblables.

En savoir plus...


vendredi 15 mai 2015

En cours...

Je suis entrain d'actualiser ce blog en y ajoutant les livres lus depuis environ les deux dernières années.

Commentaires ou suggestions seront appréciés.

Merci et bonne lecture à vous!

jeudi 14 mai 2015

La voleuse de livres - Markus Zusak







QUATRIÈME DE COUVERTURE
Leur heure venue, bien peu sont ceux qui peuvent échapper à la Mort. Et plus rares encore, ceux qui réussissent à éveiller Sa curiosité. Liesel Meminger y est parvenue.
Trois fois cette fillette a croisé la Mort et trois fois la Mort s'est arrêtée.
Est-ce son destin d'orpheline dans l'Allemagne nazie qui lui a valu cet intérêt? Ou sa force extraordinaire face aux événements? À moins que ce ne soit son secret... Celui qui l'a aidée à survivre et à même inspiré à la Mort ce joli surnom : la Voleuse de livres...


COMMENTAIRE
Déjà le titre a attiré mon attention, alors quand j'ai constaté sa popularité et la sortie du film, j'ai pas tardé à me procurer ce livre et interdiction de voir le film avant que terminé de le lire.

J'ai été surprise de constater que la narratrice est la Mort. C'est particulièrement agréable à lire.